LIFESTYLE VOYAGE

Mon voyage à Cuba : La Havane, Vinales, Trinidad, Varadero

30 août 2018
vinales los mogotes

En juin dernier, j’ai eu la chance de partir sous le soleil de Cuba pendant 11 jours. Un voyage longuement réfléchi qui a demandé de longues heures de recherche et de réflexion (tellement de choses à faire là-bas !), pour finalement devenir les jours mémorables et pleins de souvenirs que je vais vous raconter ici. Mais partir aussi loin, et dans un pays si différent du nôtre, ça veut aussi dire une bonne préparation : s’organiser pour le vol long courrier, les différents habitations et villes, savoir comment se déplacer… Pas de panique, je vous dis tout juste ci-dessous ! 😉

➳ ➳ ➳

 

Les billets d’avion :

Pour les billets d’avion, j’ai fait différentes recherches grâce à des comparateurs de vol en ligne comme Skyscanner ou Kayak (attention néanmoins à ne pas faire vos recherches et revenir pour acheter vos billets avec le même ordi/wifi pour éviter les hausses de prix !).
Au final, la meilleure option que j’ai trouvé pour un vol allez/retour de Nice à La Havane : 620€ avec Air France (le seul billet moins cher était à 600€ avec une compagnie inconnue au bataillon donc no way).

Nous n’avions qu’une escale à Paris de 2 heures, court pour changer d’avion mais au moins nous n’avons pas trop attendu. Et le vol retour était à 22h, ce qui nous a permis de voyager de nuit et du coup le vol est passé tellement plus vite avec un bon gros dodo ! Je vous conseille donc les vols de nuit si vous avez la possibilité d’en choisir 😉

 

➳ ➳ ➳

 

A faire avant le départ :

  • Visa touristique : pour entrer sur le territoire cubain, il vous faudra obligatoirement un visa touristique en plus de votre passeport. Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur Novela Cuba pour faire votre demande, vous recevrez votre carte de tourisme chez vous par courrier pour 27€.  (Si vous passez par une agence de voyage pour partir, il s’en occuperont pour vous)
  • Attestation d’assurance médicale : toujours pour rentrer sur le territoire cubain, vous devrez obligatoirement imprimer une attestation pour un éventuel rapatriement ou frais médicaux. Celle-ci se fait simplement en rentrant vos numéros de carte bleue (sans vous débiter pour autant ne vous inquiétez pas) et vous permet de savoir les services d’assistance liés à votre carte. Le lien juste ici : Europ-cartes.com
  • Appeler votre banque : eh oui, qui dit voyage veut aussi dire que vous utiliserez votre carte bien loin de la France et que votre banque peut la bloquer pour des raisons de sécurité. Pensez donc à prévenir votre banquier !
  • Chercher des visuels des CUC et CUP : à Cuba, il existe 2 monnaies : les CUC (dollars cubains) destinés aux touristes et les CUP majoritairement utilisés par les cubains. 1 CUC = 24 CUP = environ 1,20€. Néanmoins, il est possible que même si vous payez en CUC, on vous rende la monnaie en CUP, ce qui n’est clairement pas la même valeur… Prenez donc quelques visuels des billets respectifs sur votre téléphone histoire de jeter un oeil en cas de doute.
  • Acheter des médicaments : si vous êtes chanceux vous ne tomberez pas malade, mais au cas où mieux vaut être équipé car trouver une pharmacie ne sera pas forcément facile et votre estomac aura de grande chance de vous faire des siennes. Même si nous avons eu de la chance, beaucoup de personnes que nous avons croiser ont eu quelques soucis de… digestion nous dirons ! Haha…
    Voici les médicaments avec lesquels nous sommes partis : Advil/Doliprane, anti-diarrhéique, Spasfon, pansements, antiseptique, spray anti-moustique, Biafine, cachets anti vomissement.
  • Acheter un adaptateur de prise locale : il s’agit tout simplement des prises US(2 fiches plates).

➳ ➳ ➳

Les indispensables à prendre dans votre valise :

(hormis les classiques habituels)

  • Crème solaire
  • Biafine
  • Chapeau/casquette
  • Les appli suivantes sur votre téléphone (elles fonctionnent sans wifi !) : « Maps.Me » pour vous diriger dans Cuba et « Français-Espagnol Traduction » si vous ne parlez pas espagnol.
  • Adaptateur US
  • De bonnes baskets
  • K-way (pour lutter contre les pluies tropicales)
  • Médicaments (ceux cités plus hauts)
  • Des mouchoirs (vive l’humidité, vous me remercierez)
  • Un guide papier, pour les bonnes adresses
  • Un bon bouquin ou votre Kindle adoré (c’est quand on n’a plus de wifi qu’on se rend compte qu’on est accro)
  • Des espèces en euros, pour changer vos sous à l’arrivée à l’aéroport. Pas de CUC disponibles en France dans les bureaux de change !

 

➳ ➳ ➳

➳ ➳ ➳

 

Les différents villes :

  • La Havane

Globalement, je dois avouée que j’ai été très déçue de La Havane, alors que c’était la destination que j’étais la plus impatiente de voir. En effet, quand on entend parler de cette ville, on pense aux façades colorées, à la douceur de vivre, à la musique cubaine dans l’air.. Pourtant, la réalité était bien plus dure que ça : beaucoup de façades décrépies, de personnes qui vivent dans la rue, des gens qui vous abordent toutes les 2 minutes pour vous vendre tout et n’importe quoi… La ville m’a bizarrement un peu laissé un sentiment de malaise par rapport aux différences entre les touristes et la population locale. Je vous conseille donc d’y passer un jour pour la découvrir, mais ne vous y attardez pas.

 

Depuis l’aéroport pour rejoindre le centre ville : L’aéroport international José Marti de La Havane se situe à environ 20km du centre (30 min de trajet), comptez environ 25 CUC pour un transfert en taxi.

Où dormir ?

Situé en plein coeur de la Havane, ce airbnb était proche du Capitole et de pleins de restaurants et attractions touristiques. Vous pouvez donc tout faire à pied dans la ville ! La chambre était propre, climatisée (indispensable !!) et les hôtesses toujours à l’écoute. De plus, elles proposent un petit déjeuner ultra complet avec fruits frais, oeufs à votre convenance, tartines, fromage et jambon, jus de fruits et boissons chaudes. De quoi vous caler pour une bonne partie de la journée !

 

A voir :

  • « La Vieille Havane » : les immanquables dans ce quartier sont : Le fort El Morro / La plaza Vieja / La Place des Armées / L’hotel Ambos Mundos / Le Capitole.
  • El Centro Habana : pour les maisons colorées
  • Quartier Vedado : Le Malecon en bord de mer, une belle balade avec le coucher de soleil tout ça…
  • Castillo de los Tres Reyes del Morro : des ruines en front de mer (possibilité d’y aller par bateau 0,25 CUC ou 6 CUC en taxi)
  • Calle Obispo

Activités :

  • Prendre un cours de salsa
  • Faire un tour de la ville en vieille voiture américaine (30 CUC pour 1 h, pensez à négocier) : mon plus joli souvenir de La Havane ! 

fort la havane la havane casa meylydrapeau cuba la havane rue colorée la havane

la havane monuments la havane casa meyly

➳ ➳ ➳

 

  • Viñales

Probablement mon coup de coeur du voyage (même si nous avons eu de très bonnes expériences dans les autres villes aussi). Viñales était une ville aussi jolie qu’accueillante, toute proche des montagnes elle nous a permis de faire un plein de nature qui était bien appréciable après le côté citadin de La Havane. Entre des restos ultra sympas, les personnes trop cools que nous avons rencontrées et notre inoubliable balade à cheval… La ville m’a laissé de superbes souvenirs.
Mon seul regret : ne pas avoir pu rester plus longtemps car nous avions déjà réservé notre Airbnb suivant, si vous le pouvez passer 3 jours complet à Viñales pour en profiter à fond.

Où dormir ?

Nous avons pris une petite chambre dans la Casa Estela, parfaitement située et très propre. Les hôtesses (une mère et sa fille) sont tout simplement adorables, elles nous ont accueillis avec un petit sandwich et un jus de mangue à notre arrivée (très appréciés après après les 2h30 de route). La maison de plein pied dispose de plusieurs chambres et d’une vue sublime sur la jungle : inoubliable.

A faire :

  • Faire du cheval entre Los Mogotes : pour la balade à cheval, nous avons réservé auprès de Caballos de Los Mogotes, une balade que j’avais vu très bien notée sur Tripadvisor. En effet, je crois que c’était mon meilleur souvenir de Cuba !! La balade a duré plus de 5 heures au milieu des montagnes vertes fluos et des champs d’ananas, bananiers, etc… Puis, nous avons pu visiter une fabrique de cigare en plein milieu des champs de tabac ainsi que des champs de café. Je vous conseille mille fois cette balade, que vous pouvez réserver à l’avance sur leur page facebook. Le prix est de 25 CUC donc un peu plus cher que d’autres balades proposées sur place, mais cela vaut tellement le coup.
  • Profitez des mojitos qui ne coutent rien du tout et des restaurants au top.
  • Se balader entre des maisons colorés et admirer la nature, magnifique.

Si possible restez plus longtemps que nous, Viñales est vraiment une pépite ! De plus il y a aussi la possibilité de faire des randonnées au lever du soleil, visite de grotte etc… Profitez-en !

Restos :

  • Cubar ♥ : un véritable coup de coeur, tant pour la cuisine que pour le service attentionné et chaleureux. Il est considéré comme les locaux comme un restaurant de luxe car le cadre est top et les prix un peu plus cher qu’ailleurs mais rien de très onéreux comparé à la France. Nous avons partagé des tapas, pris de la viande de boeuf pour lui et des pâtes à la langouste délicieuses (pour 8 CUC !!), des cafés, ainsi qu’au moins 8 mojitos (ahem) ; et nous nous en sommes sortis pour environ 50 CUC pour 2. Un endroit à ne pas rater à Viñales !
  • 3J Bar de Tapas : un bar à tapas vraiment top où l’on a dégusté celui où on a bu un verre avec les belges

vinales los mogotes

➳ ➳ ➳ 

 

 

  • Trinidad

Après plus de 8h de transport chaotique dans un mini van avec 17 autres personnes (la magie des taxi collectifs), nous avons fait notre arrivée à Trinidad sous une pluie torrentielle. Heureusement, malgré qu’on m’ait avertie que c’était la saison des pluies en mois de Juin, nous n’avons eu de la pluie que ce jour là et seulement pendant 2h max. Ouf !

Où dormir ?

Comme les autres Airbnbs, celui là était encore une véritable réussite ! La déco est top et il a tout le confort que l’on pourrait souhaiter. De plus, pour quelques CUC vous pourrez demander à faire laver vos affaires, hyper pratique quand vous utilisez 2 tenues par jour avec les 35° et l’humidité ambiante.
Le petit déjeuner n’est pas inclus, mais vous pouvez le demander pour 5 CUC comme tous nos autres airbnbs. Comme d’habitude il était délicieux : plats de fruits frais, oeufs, tartines, sandwich jambon/fromage, jus de mangue, etc.

 

A voir/faire :

  • Plaza Mayor : point wifi, très belle place
  • Casa de la Musica (concert grosse ambiance tous les soirs à 21h, pour 1 CUC)
  • Se balader dans les ruelles colorées à pied et juste kiffer
  • Ancon Beach : à 10 minutes de Trinidad (8 CUC en taxi), une magnifique plage digne d’une carte postale sur laquelle vous pourrez utiliser un transat avec parasol en cocotier pour 2 CUC et en profiter pour siroter une noix de coco (avec ou sans rhum, c’est vous qui voyez) dans l’eau transparente. Un bonheur !
  • Faire un tour sur le marché pour acheter des souvenirs.

 

Restos :

  • Plaza Mayor : pour boire un verre en écoutant de la musique
  • Restaurant CubaLibre : celui où on a mangé de la pizza trop charmant avec musique, vraiment pas cher

 

rue de trinidad cuba plaza mayor trinidad cuba playa ancon cuba playa ancon cuba souvenir trinidad cuba restaurant cubalibre trinidad cuba restaurant cubalibre trinidad cuba

➳ ➳ ➳ 

 

  • Varadero

Pour terminer notre périple cubain, nous avons décidé de nous faire plaisir en passant les 2 derniers jours du séjour dans un hôtel de malade ! Après les galères rencontrés dans certains transports et les 35° depuis plus d’une semaine, nous ne rêvions plus que d’une chose : trainer au bord d’une piscine bien fraiche en buvant des margaritas !

Où dormir ?

L’hôtel s’est avéré encore au delà de mes espérances : vraiment magnifique ! Il s’agit bien sûr d’un hôtel all inclusive, comme la plupart des hôtels à Varadero, vous n’aurez donc pas à dépenser un sous pendant votre séjour. Moi qui n’avait jamais tester ce type d’hôtel, j’ai été très séduite par le concept of course.
Concernant les restaurants, il en existe plusieurs à l’intérieur ainsi qu’un buffet gi-gan-tesque qui vous permettra de trouver tous les types de nourriture possible et imaginable. Il faut savoir aussi que même si on ne mange pas que du riz et du poulet à Cuba (ce qu’on m’avait dit à la base), le choix est tout de même bien plus restreint qu’en France. J’étais donc ravie de trouver ce buffet continental, surtout au moment du petit déjeuner mon dieu… #fandeptidejdhotel
Niveau activités : vous disposez d’une piscine géante, de la place à littéralement 2 minutes à pied, d’une salle de jeux, d’une salle de sport, ainsi que de nombreuses activités proposés par l’équipe de l’hôtel (si c’est votre came bien sûr 🙂 ).

 

A faire :

  • Petit marché au centre ville : notre seul périple hors de l’hôtel ! Situé dans le centre ville de Varadero il est très sympa pour faire vos quelques achats de souvenirs avant de rentrer. De plus, un centre commercial (voyez plutôt comme une petite galerie) n’est pas très loin et vous pourrez y retrouver également des boutiques officielles qui vendent cigares et alcools.

Attention cependant : nous avons remarqué à quel point la ville était touristique et réputée pour sa clientèle plutôt aisée par le prix des taxis, ceux-ci étaient 2 fois plus chers que dans le reste des villes que nous avons à Cuba…

 

blau varadero cuba blau varadero cuba blau varadero cuba varadero taxi cuba sucre cuba blau varadero cuba blau varadero cuba blau varadero cuba

➳ ➳ ➳

 

Comment se déplacer entre chaque ville ?

Pour nous déplacer sur place, nous avons fait le choix de ne pas louer une voiture. En effet, vous n’avez :
1. Pas la possibilité de louer une vieille américaine (ce qui nous faisait vraiment rêver au final)
2. Aucune chance de faire des économies car les locations de voiture sont très couteuses et l’essence presque aussi cher qu’en France.

Il vous reste donc les options suivantes :

  • le bus : nous avions peur de rester coincés des heures dans des bus surpeuplés sous 35°, nous les avons donc éviter la plupart du voyage. Pourtant, après avoir parlé avec d’autres touristes français, ils nous ont dû que ces bus étaient conçus uniquement pour les étrangers et donc très confortables (sièges à mettre en position couchée, clim, etc). Le seul inconvénient : ils font des arrêts à chaque grande ville et donc le trajet est souvent plus longs qu’avec les taxis.
  • les taxis collectifs : est-ce que je vous les conseille ? Oui et non. Vous l’aurez compris, il s’agit de taxis que vous partager si vous êtes à 2 avec 2 autres personnes, ou plus si vous voyagez avec un van. Le premier trajet que nous avons fait entre La Havane et Viñales s’est très bien passé, nous étions avec un bon chauffeur et seulement accompagnés d’un couple d’australiens ultra cools.
    Par contre, pour le trajet de Viñales à Trinidad, nous avons vécu un véritable cauchemar : 12 heures de voyage dans un van décrépit avec 17 personnes au total. Le véhicule avait au moins 50 ans, des sièges avec barres de métal apparentes et il fallait se mettre de côté pour s’assoir comme l’espace pour les jambes n’était pas assez grand,  et pour couronner le tout aucune climatisation sous plus de 30°… Tout cela parce que nous avons pris un taxi plutôt correct pendant les 2 premières heures et qu’on nous a ensuite fait descendre sur une aire d’autoroute au milieu de nul part pour nous mettre dans ce van avec d’autres touristes qui se retrouvaient piéger comme nous…
    Je vous conseille donc les taxis collectifs si vous avez envie de faire quelques économies (sur les trajets de 2 ou 3h maximum !), par contre niveau confort et entourloupes soyez préparé psychologiquement.
  • les taxis officiels : la dernière option et celle que nous avons pris pour le reste de nos trajets après notre mésaventure jusqu’à Trinidad ! Certes, vous payerez plus cher mais vous partez seulement avec votre coinjoint/vos amis etc + ce sont en général des voitures récentes et en très bon état donc avec climatisation + vous n’aurez pas mal aux fessiers 😉 La vie à Cuba étant très peu chère, nous avons donc trouvé qu’il était judicieux de s’offrir ce confort et ne pas se gâcher le voyage pour quelques CUC de plus !

 

➳ ➳ ➳

 

Quel budget prévoir ?

  • Billets d’avion allez/retour Nice-La Havane : 620€ / personne
  • Logement (pour 9 nuits) : 640€ (pour 2 personnes)
  • Restaurants, transports (taxis) et souvenirs : 500€ environ / personne

/!/ Vous ne pourrez changer votre argent qu’une fois arrivé à l’aéroport donc prenez des espèces avec vous. Sauf si votre banque vous permet de retirer directement à Cuba sans trop de frais bien sûr.

 

Bonus : Anecdotes + A savoir :

  • La plupart des cubains ne parlent pas anglais sauf à La Havane donc révisez vos vieux cours d’espagnol du collège/lycée pour avoir quelques bases avant de partir !
  • Il faut tout négocier (tout en restant raisonnable) : au début j’étais vraiment gênée mais ça vaut le coup pour gagner quelques CUC sur les prix des taxis par exemple.
  • Ne soyez pas choqué, les uniformes des cubaines sont muy calieeeente ! Le premier truc qui m’a frappé à l’arrivée à l’aéroport de La Havane c’est la longueur des jupes des hôtesses… D’ailleurs elles portent n’importe quel uniforme avec des collants en dentelle noir ! Avec cette chaleur, les pauvres mon dieu…
  • Vous paierez les mojitos entre 2 et 3€ (on adore) mais attention aux glaçons qui sont faits avec l’eau locale… Demandez donc vos cocktails sans glace, si vous n’avez pas envie de passer un jour entier sur les toilettes de votre chambre d’hôtel ! 😉
  • Pour acheter des cigares : ne vous faites pas avoir pas tous les vendeurs à la sauvette qui vous solliciteront à longueur de temps dans la rue et qui voudront vous amener dans des soi-disants coopératives avec des prix beaucoup plus bas qu’ailleurs… Vous l’aurez compris, il s’agit d’une arnarque !  Privilégiez donc les boutiques officielles et n’hésitez pas à en faire plusieurs pour comparer les prix. Cela varie parfois de quelques CUC donc ça vaut le coup de faire un tour 😉
  • Pour accéder à internet depuis les points Wifi, il faut vous procurer des cartes de téléphone (1h ou 5h, 1 ou 5 CUC) dans les boutiques de l’opérateur d’Etecsa.

 

Si partez bientôt à Cuba, j’espère avoir répondu à vos questions et donné envie de partir. Bon voyage !

You Might Also Like

Pas de commentaire

Répondre