LIFESTYLE

Rééquilibrage alimentaire : mon bilan après 5 mois !

21 mai 2020
reequilibrage alimentaire blog

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui, j’avais envie de vous raconter enfin mon expérience de rééquilibrage alimentaire avec Make Me Healthy. Vous avez pu suivre mes changements d’habitudes et mes progrès à travers mes stories et posts Instagram, mais je trouvais important de faire un petit bilan ici pour vous livrer mes impressions après plusieurs mois.

J’espère que cet article pourra répondre à vos questions et vous motiver si vous avez envie de commencer, vous aussi,  un rééquilibrage alimentaire. Bonne lecture !

➳ ➳ ➳

Qu’est-ce qu’un rééquilibrage alimentaire ?

Pour commencer, sachez qu’un rééquilibrage alimentaire n’est absolument pas un régime : vous n’allez pas manger moins, mais mieux ! Le but ici est de vous aider à prendre des habitudes saines pour le long terme et pas d’apprendre de nouvelles techniques farfelues pour perdre 3 kilos avant l’été tout en vous affamant.

Alors manger mieux, ça veut dire quoi ?

Cela veut dire donner à votre corps tout ce qu’il lui faut et dans les bonnes quantités, apprendre à consommer plus d’aliments bruts et dire adieu aux plats préparés, se faire plaisir en (ré)apprenant à cuisiner, prendre de bonnes habitudes et perdre du poids (si c’est votre objectif) de manière contrôlée.

Combien cela coûte ?

Chez Make Me Healthy, il existe plusieurs forfaits en fonction de vos besoins et de votre parcours personnel. Toutes les consultations sont réalisées par téléphone, ce qui est super pratique si vous n’avez pas forcément la possibilité de vous déplacer chez une praticienne pendant vos horaires de travail.

Les formules commencent à partir de 119€ pour 3 consultations et comprennent : un bilan nutritionnel, un programme alimentaire sur-mesure, l’accès à l’application Make Me Healthy (et ses superbes recettes !) et le réajustement du programme en fonction de vos envies/besoins au fur-et-à-mesure des semaines.

Dans mon cas par exemple, j’ai choisi une formule « Power SOS » 59€ pour 2 séances de 30 minutes à la carte, puisque j’avais déjà fait un rééquilibrage alimentaire avec Powerdiet (leur ancien nom) il y 3 ans.

 

tarifs make me healthyprix make me healthy

Pourquoi je me suis tourné une nouvelle fois vers Make Me Healthy ?

Après un court séjour pour fêter le nouvel an 2020, je me suis rendu compte que j’avais fait n’importe quoi niveau nourriture et j’ai voulu mesurer les dégâts sur la balance… Verdict : je pesais un poids encore jamais atteint, presque 4 kilos au-dessus de mon poids habituel.
De plus, cela faisait déjà plusieurs mois que je faisais du sport de manière plutôt intensive et que je ne voyais pratiquement aucun résultat. J’en ai eu marre et j’ai décidé de me prendre en main.

Il y a 3 ans, j’avais entamé un rééquilibrage alimentaire avec Powerdiet, mais je venais de rencontrer Monsieur et les distractions ont été plus fortes que ma détermination. Néanmoins, j’avais beaucoup apprécié l’accompagnement de Sarah et le format téléphonique très pratique lorque l’on manque de temps.
En janvier dernier, j’ai donc découvert que Powerdiet était devenue Make Me Healthy et surtout que l’entreprise avait considérablement évoluée : des centaines de recettes healthy à disposition, un compte Instagram avec une communauté active et convaincue, plusieurs diététiciennes, etc.

Je n’avais qu’une envie : retenter l’expérience !

Est-ce que c’est remboursé ?

Sur ce point, tout dépend de votre mutuelle ! Néanmoins, comme vous avez affaire à des diétéciennes-nutritionnistes, c’est tout à fait possible. N’hésitez pas à contacter votre mutuelle pour en savoir plus, avant de prendre rendez-vous.

Comment se passent les séances ?

D’abord, vous pouvez choisir votre diététicienne parmi celles de Make Me Healthy, en fonction de leurs spécialités (alimentation sportive, végétarienne, vegan…), de votre objectif (rééquilibrage alimentaire, perte/prise de poids…), etc.

Personnellement, j’ai choisi Julie qui a été d’une aide précieuse et d’une extrême gentillesse. Elle était là pour me féliciter à chaque étape, ajuster mon programme afin qu’il me soit parfaitement adapté et me soutenir pendant les petits coups de mou. Je vous la recommande les yeux fermés !

Comme je vous l’ai dit plus haut, toutes les séances se passent par téléphone, vous n’avez donc qu’à prendre rendez-vous à l’heure où cela vous arrange, tout en gardant en tête que vous pouvez faire votre séance depuis l’endroit où vous voulez. Il y a une fois où j’ai fait ma séance de suivi avec Julie dans un parc de Nice, elle a pu même entendre les mouettes à côté de moi ! Haha

Lors de la première séance donc, vous faites un bilan avec votre diététicienne : vos attentes, vos objectifs, vos habitudes actuelles, afin qu’elle puisse vous faire un programme qui vous correspond vraiment.
Au fur et à mesure des séances vous l’affinerez ensuite en fonction de vos ressentis. Par exemple, je n’avais pas besoin de collation dans la matinée, comme je petit-déjeune tard, du coup Julie m’a réparti cette portion à un autre moment de la journée. Pas besoin de vous forcer si vous n’avez pas faim ! Le tout est d’arriver à une routine qui vous convient et dans laquelle vous vous sentez bien.

De plus, Julie prenait aussi de mes nouvelles par messages sur Whatsapp de temps en temps et je pouvais partager avec elle mes petites victoires : vous n’imaginez pas comme ça motive !

make me healthy

➳ ➳ ➳

 

Comment j’ai changé mon alimentation ?

Mes repas au quotidien :

Tout d’abord, il faut savoir que Make Me Healthy ne donne pas de recettes ou de menus imposés (et tant mieux parce que je suis du genre relou avec tout ce que je n’aime pas…). J’avais donc uniquement des quantités pour chaque type d’aliments (protéines, légumes, féculents, etc.) qui avaient été calculées par Julie pour faire mon programme en amont. Elle a pris en compte mes préférences alimentaires, mais aussi mon rythme de vie (combien de fois je faisais du sport par semaine par exemple).

Au début, peser ses aliments est donc inévitable, car le poids en grammes n’est pas forcément parlant. Si vous n’en avez pas déjà, investissez donc dans une petite balance de cuisine, cela m’a tellement aidé ! Maintenant, après plusieurs mois, je continue encore à peser mes aliments de temps en temps, mais j’ai déjà bien mieux la notion des quantités.

Petit déjeuner :
Le petit déjeuner est sûrement mon repas préféré de la journée, j’adore me faire plaisir en variant les recettes et en me concoctant des petits déjeuners colorés : aussi bons à manger, qu’à prendre en photo sur Instagram ! Parce que oui, le visuel joue forcément beaucoup et cela, pour n’importe quel repas !

Parmi mes recettes préférées donc : le bowl cake banane chocolat, les cookies healthy avec un yaourt nature (oui, ils rentrent dans mon programme : incroyable, mais vrai !), le bol de muesli et fromage blanc ou le porridge avec un fruit. En bref, tout pour se régaler !
J’hésite d’ailleurs à vous faire un article de « recettes » sur mes petits déjeuners healthy… Dites-moi ce que vous en pensez en commentaires 😉

Déjeuner :
Pour le déjeuner, j’ai souvent tendance à me faire une belle salade de légumes en entrée. Comme je suis très difficile niveau légumes, c’est la façon la plus simple pour moi d’en manger et celle que je préfère avec les soupes.
Puis, j’accompagne cela d’une petite portion de féculents ou légumineuses (j’ai une passion pour les pâtes aux lentilles corail) et une source de protéines, le plus souvent : truite fumée, thon, poulet ou œufs.

Collation :
La collation est un moment que j’adore dans la journée comme je suis une grande amoureuse des produits sucrés, mais vous pourrez voir avec votre diététicienne pour une collation salée, si c’est ce que vous préférez.
Ce mini-repas est une étape essentielle, puisqu’elle va vous permettre de ne pas craquer si vous avez faim, mais aussi de vous redonner un vrai regain d’énergie. Ce qui est très pratique si vous faites du sport le soir, après votre journée de travail par exemple.

Pour ma collation, je prends donc généralement un fruit avec des amandes, mais vous pouvez varier notamment avec la purée d’amandes : une cuillère à café correspond à ma portion habituelle d’oléagineux et avec une pomme ou une banane c’est juste une TUE-RIE.

salade healthy

Dîner :
Le soir, ma quantité de légumes reste la même et ce sont les portions de féculents et de protéines qui sont réduites.
Pour le dîner, j’aime me faire une bonne soupe que je cuisine ou du potage de chez Picard que j’accompagne de 2 tartines de pain complet avec du carré frais (passion fromage). Sinon, des avocado toasts avec un œuf et une belle salade, des pâtes à la ratatouille, un kebab healthy (une recette Make Me Healthy)… Et encore pleins d’autres recettes !

  • À retenir :

Ce que j’ai appris aussi c’est que les aliments et les portions se compensent dans la journée. Par exemple, si vous n’avez pas très faim le matin au réveil, écoutez votre corps et gardez le fruit en plus de votre bol de muesli pour une collation dans la matinée ou en fin de dîner si vous avez envie par exemple. Le tout est de respecter les quantités notées dans votre programme.

➳ ➳ ➳

Les recettes Make Me Healthy :

Lorsque vous vous inscrivez sur Make Me Healthy, vous avez accès à une application avec des centaines de recettes. Pour moi qui aie toujours du mal à savoir quoi cuisiner avec ce que j’ai dans mes placards, c’était un peu la caverne d’Ali Baba !
Vous pourrez y retrouver des recettes qui s’appliquent totalement dans votre programme et aussi des recettes de jokers comme des pâtisseries, mais qui sont proposées dans une version la plus saine possible.

Toutes les recettes de Make Me Healhty sont vraiment délicieuses et plusieurs d’entre elles ont d’ailleurs rejoint ma routine : je les ai cuisinées tellement de fois ! Si, comme moi, vous n’avez pas l’habitude de cuisiner autre chose que des pâtes, cette application est une PÉPITE.
Elle est accessible à partir du moment où vous inscrivez (néanmoins vous n’aurez pas les quantités indiquées sans votre programme), mais aussi après que vos séances soient terminées, ce qui est un vrai plus ! Je l’utilise encore très souvent aujourd’hui pour m’inspirer au quotidien.

Bonus :

Je vous conseille également de lire le livre Je suis Healthy que Margot a écrit en collaboration avec Make Me Healthy et qui vous donne plein de conseils, d’idées recettes, etc. Je l’ai dévoré !

je suis healthy margot you make fashion

➳ ➳ ➳

 

Les petits gestes qui font la différence au quotidien :

  • Passer aux aliments complets : pain, pâtes, riz, etc.
  • Manger des légumes et, surtout, apprendre à les cuisiner :  je fais partie de ceux qui sont très compliqués avec les légumes, mais j’ai appris à bien les cuisiner avec des épices par exemple et je peux dire que je mange bieeeeen plus de légumes qu’avant (et c’était pas gagné).
  • Apprendre à cuisiner plutôt que d’acheter du tout-fait : les recettes de l’application m’ont BEAUCOUP aidé.
  • Trouver d’autres moyens plus healthy de manger du sucré quand on adore ça (cf : toujours les recettes Make Me Healthy).
  • Faire les courses en drive/livraison pour ne pas être tenté d’acheter tout et n’importe quoi au supermarché.
  • Au travail : j’ai la chance d’avoir une cuisine à disposition, mais sinon vous pouvez préparer vos repas la veille au soir.
  • Au travail bis : j’achète mes fruits au magasin bio de ma rue en début de semaine pour avoir mes goûters pour les 5 jours à venir et j’ai aussi acheté de la purée d’amande qui remplace de temps en temps ma portion d’amandes, noix, noisettes, etc.

 

Le principe du joker :

Là j’ai encore du chemin à faire, car je reste une amoureuse du gras et du sucre au fond de moi. Néanmoins, j’essaye de me faire plaisir différemment avec un carreau de chocolat noir le soir ou des cookies homemade avec des flocons d’avoine par exemple.
Au final, une fois que j’ai fait mon petit « écart », je me sens d’attaque pour recommencer une nouvelle semaine du bon pied.

Vous pouvez aussi prendre en compte le principe du « calories in and out » : si vous avez envie d’un autre joker, il faut le compenser avec une séance de sport supplémentaire dans la semaine pour faire la balance du tout. En sachant que 20 minutes de sport ne compenseront pas votre menu complet chez Macdo ou une pizza entière, ce serait trop facile sinon ! 🙂
En général, votre diététicienne vous conseillera un joker par semaine jusqu’à vous ayez atteint votre objectif de perte de poids par exemple et ensuite vous pourrez augmenter ce chiffre durant votre période de stabilisation par exemple.

Les envies de sucré :
Une fois où j’avais envie d’un bon dessert (les amoureux du sucre comprendront), j’ai réalisé une recette Make Me Healthy qui rentrait totalement dans mon programme : une banane revenue à la poêle pour qu’elle caramélise, un carreau de chocolat noir fondu dessus, quelques noisettes concassées et du fromage blanc. Un pur délice !
Dans le même esprit, vous pouvez aussi faire fondre un carreau de chocolat noir sur des fraises ou des framboises : une recette délicieuse et bien pratique lorsqu’une envie de sucré point le bout de son nez.

Verdict :
Je continue à faire des apéros, à aller au resto ou à des repas de famille bien copieux, mais je dois avouer que manger « healthy » me manque vite et que dès que je mange un gros plat de pâtes je le sens beaucoup moins bien passer qu’avant. Notre corps devient vite accro aux bonnes choses mine de rien !

Le sport :

Dans cette démarche, le sport a joué un rôle essentiel pour moi !
Pour vous en dire un peu plus, je faisais déjà du fitness depuis quelques années et en septembre dernier, j’ai commencé la boxe française. Même si j’adore ce sport, il ne changeait pas tant ma silhouette jusqu’à ce que je fasse mon rééquilibrage alimentaire. Néanmoins, maintenant, je vois à quel point le sport et l’alimentation sont complémentaires !

Je suis devenue véritablement accro au sport (encore plus pendant la période de confinement) et je compte continuer comme ça parce que ça me fait beaucoup de bien aussi bien physiquement que moralement. 🙂

➳ ➳ ➳

Mon bilan de rééquilibrage alimentaire :

Combien j’ai perdu de poids ?

(la question à un million d’dollaaaaars)

Je suis passée de 61,7 kilos à 56,7 kilos donc 5 kilos en moins sur la balance en 2 mois environ : un poids que je n’avais pas fait depuis presque 3 ans ! Maintenant, encore 3 mois plus tard et je me suis stabilisée autour des 56,5 kilos et je reste autour de ce poids-là.

Aujourd’hui, je ne ressens néanmoins plus le besoin de perdre de poids, je pense sûrement avoir atteint mon poids de forme d’ailleurs et j’ai surtout l’envie de me sculpter grâce au sport.

Cela fait des années que je vais à la salle et que je fais du sport en général et c’est seulement maintenant, grâce au rééquilibrage alimentaire, que je peux voir les résultats de mes efforts. En serrant fort le ventre, on voit même apparaître des abdos (si si je vous jure). Ne me prenez pas pour une folle, le ventre c’est mon complexe numéro 1…

Je pense que la balance était une façon de me motiver au début de cette démarche, car c’est très difficile de changer des habitudes bien ancrées qu’on se le dise, mais maintenant j’ai surtout envie de voir des résultats dans le miroir en travaillant sur une silhouette plus « fit » et dans laquelle je me sentirai bien au moment de l’épreuve du maillot sur la plage cet été !

Petit point confinement :

Comme j’ai commencé à écrire cet article comme un journal il y a déjà plusieurs mois maintenant, je me devais d’être aussi totalement transparente et vous dire comment c’est passé le confinement niveau food pour moi.

Déjà, je dois avouer qu’il y a eu bien plus qu’un joker par semaine clairement ! Haha Cette période a été très stressante pour tout le monde et donc, forcément, on compense bien souvent avec la nourriture. Je me suis donc laissée tenter par des aliments que j’avais complètement mis de côté comme les céréales (la faute à Monsieur qui achète des Chocotrésors…) ou encore je me suis mise à la pâtisserie avec les lives de Cyril Lignac et j’avais, bien sûr, envie de « goûter » mes créations…

Néanmoins, j’ai choisi de ne pas me blâmer, nous avons fait face à une situation exceptionnelle après tout ! D’autant plus que sur la balance mon poids n’a pas bougé, j’ai juste oscillé entre 200g de plus ou de moins en fonction des semaines donc rien d’alarmant.

Ce qui m’a le plus aidé et continue de m’aider : le sport ! Je suis devenue très assidue aux vidéos en live de Sissy Mua et je fais maintenant du sport 5 à 6 jours par semaine avec des séances très intensives. Forcément, ça aide !

_________

 

J’espère que cet article sur mon rééquilibrage alimentaire aura pu vous aider et vous donner envie de vous lancer vous aussi !

À bientôt 🙂

You Might Also Like

Pas de commentaire

Répondre